01 48 87 11 07
01 48 87 11 07

secretariat@osteopathe-syndicat.fr

Publié le 31/07/2020 par le Conseil d'Administration

Sauv life : l’application coup de cœur qui sauve des vies

Sauv life : l’application coup de cœur qui sauve des vies

En France, selon la Fédération française de cardiologie, 40000 personnes sont victimes d’un arrêt cardiaque chaque année. Sans prise en charge immédiate, plus de 92 % de ces arrêts cardiaques sont fatals.

  • Savez-vous que depuis le décret n° 2007-705 du 4 mai 2007 relatif à l’utilisation des défibrillateurs automatisés externes : « toute personne, même non médecin, est habilitée à utiliser un défibrillateur automatisé externe [DAE NDLR] » (qu’il soit semi-automatique ou entièrement automatique) ?
  • Savez-vous que les chances de survie diminuent de 10 à 12% par minute sans massage cardiaque ?
  • Savez-vous que l’intervention d’une personne pratiquant la réanimation cardio-pulmonaire et la défibrillation peut augmenter les chances de survie de 5% à plus de 50% ?
  • Savez-vous que lorsqu’un choc est administré par un DAE dans les 3 premières minutes suivant l’arrêt cardiaque, les chances de survie peuvent atteindre 75% ?

 

Il faut donc agir vite. Et vous pouvez agir vite !

Depuis mars 2018, vous pouvez devenir citoyens sauveteurs auprès de Sauv life et ainsi aider les SAMU et pompiers comme plus de 405 000 de nos concitoyens.

 

Comment ça marche ?

C’est facile, il suffit de télécharger gratuitement l’application Sauv life et de s’y enregistrer.

Vous disposez d’un IPhone, cliquer ici

Vous disposez d’un smartphone Android, cliquer ici

 

Et une fois enregistré ?

L’application fonctionne sur le principe de la géolocalisation de citoyens volontaires et a pour vocation d’aider les secours.

 

Comment cela se passe en cas d’alerte ? (voir le film en cliquant ici)

En cas d’alerte, les secours (SAMU et pompiers) sont déclenchés et en parallèle, l’application est elle aussi déclenchée. Les utilisateurs qui se trouvent à 10 minutes à pieds autour de cet arrêt cardiaque reçoivent un SMS pour leur demander s’ils sont disponibles pour aider.

Dans l’affirmative, ils reçoivent par leur GPS la localisation de l’évènement.

Ils sont ensuite guidés pour aller chercher un défibrillateur, recensé dans l’application et/ou guidés directement vers le lieu de l’arrête cardiaque afin de délivrer les premiers gestes de secours indispensables avant l’arrivée des secours.

 

Pourquoi est-ce important ?

Parce que dans 90% des alertes, un citoyen est à moins de 10 minutes du lieu de l’arrêt cardiaque.

Parce que le temps moyen d’arrivée des secours sur l’ensemble du territoire est de 13 minutes (en moyenne c’est 6 minutes en villes et 20 minutes en zones rurales)

Parce que, comme vous le constatez, même en ville, un citoyen sauveteur peut intervenir plus rapidement que les secours. En zones rurales ou suburbaines c’est encore plus prégnant.

 

Et quel bilan ?

Sauv life confirme que plus de 145 cœurs sont repartis depuis le lancement de l’application.

 

Notre délégué général, Cyrille Pernot est inscrit depuis longtemps comme citoyen sauveteur. Interview

 

« Je sais que je peux être contacté n’importe quand si un arrêt cardiaque se produit dans un secteur où je me trouve. Lundi 27 juillet, 9h55, ma toute première alerte par SMS. J’y réponds dans les secondes qui suivent. L’application me guide vers le défibrillateur le plus proche (moins de 30 secondes en courant). Le temps de récupérer le matériel (on trouve toujours le temps trop long lorsque l’on sait qu’il y a une urgence vitale en jeu), je suis de nouveau guidé et cette fois-ci vers la rue Falguière , juste à côté du siège du Sfdo, lieu de l’arrêt cardiaque. Si cette fois-ci je suis arrivé en même temps que le SAMU et que, bien entendu, je leur ai laissé la main. Cependant, j’aurai agi si les secours n’étaient pas encore arrivés. Je suis formé et je connais parfaitement les procédures et les gestes de premiers secours. Je sais pratiquer le massage cardiaque c’est indéniablement un plus, mais ce n’est pas indispensable. N’importe qui peut le pratiquer car les plateformes du SAMU vous guident et vous expliquent, par téléphone ,calmement comment faire. Ils sont professionnels. Vous êtes citoyens alors vous pouvez sauver une vie. Que vous ayez ou non une formation de secouriste, vous pouvez vous inscrire sur Sauv life ».

 

Cette application est trop peu connue des citoyens.

Si vous le souhaitez, merci de la télécharger et de vous enregistrer.

Mais surtout, merci de partager à vos contacts et réseaux.

Nous pouvons tous agir.

 

En savoir plus, rendez-vous sur le site de Sauv life en cliquant ici

 

Pour information, le Sfdo n'a pas de convention de partenariat avec Sauv life et ne touche ni commission, ni rétrocession sur cette communication totalement désintéressée. Nous avons un coups de coeur, nous partageons.

 

 

Retour
Dernière mise à jour : 31/07/2020