Dépliants pour salle d'attenteOffre parrainage exclusive
Dépliants pour salle d'attente

Ils sont disponibles, commandez-les !

Offre parrainage exclusive

Adhérez dès maintenant au SFDO !

Publié le 01/09/2018 par Sterlingot Philippe

Et si demain les ostéopathes exclusifs n’étaient plus représentés ? Edito de Philippe Sterlingot

Et si demain les ostéopathes exclusifs n’étaient plus représentés ? Edito de Philippe Sterlingot

Il est des courbes qui font peur. Des dynamiques qu’il faut impérativement enrayer.

Une organisation professionnelle doit rassembler au moins 5 % de l’effectif de sa profession pour prétendre être représentative. Le SFDO est composé de 1200 membres (1). Pour 20 000 ostéopathes exclusifs. L’an prochain, la profession sera renforcée de 2 000 professionnels de plus. Faites le compte.

 

À court terme, l’ostéopathie exclusive pourrait ainsi ne plus disposer d’organisation professionnelle représentative. Ce ne devrait pas être le cas des médecins et masseurs-kinésithérapeutes également ostéopathes.

 

Quelles conséquences ?

  • Plus de représentant à la Commission d’agrément des établissements de formation ;
  • Plus de concertation avec les pouvoirs publics ;
  •  Une légitimité politique amoindrie.

 

L’ostéopathie exclusive se trouverait de fait en situation de grande vulnérabilité face à ses prédateurs naturels.

Par ailleurs, alors que la France est la Nation au monde où l’ostéopathie a le plus de succès, le désengagement des ostéopathes français vis-à-vis de l’enjeu collectif nuit à son rayonnement international et laisse la part belle à d’autres courants. 

 

Pouvons-nous nous satisfaire de cette catastrophe annoncée alors que de nombreux combats restent à mener ?

  • Statut et organisation de la profession ;
  • Lutte contre toutes les formes de discrimination (accès aux maisons de santé, à l’hôpital, etc.) ;
  •  Actes limités ;
  • Régulation de la formation aujourd’hui pléthorique et très inégale ;
  • Ancrage d’une ostéopathie ambitieuse en France et à l’international ;
  • Valorisation et défense de l’exercice salarié de la profession ;
  • Etc.

 

Sans une organisation professionnelle représentative et puissante, et au moment où le pouvoir politique cherche à effacer les corps intermédiaires (syndicats et associations représentatives), l’ostéopathie exclusive serait en danger.

Vos élus ne se résignent pas. Des propositions innovantes et dynamiques seront rapidement mises en œuvre.

Seul, on va plus vite. Ensemble, on va plus loin.

Ostéopathes exclusifs, nombreux et unis, soyons forts !

Cet édito a été publié dans le Bulletin n° 23 diffusé exclusivement aux adhérents du SFDO en septembre 2018. Il est dorénavant accessible à tous.

(1) La phrase : "Le SFDO est composé de 1200 membres" a été actualisée. Lors de la publiction de l'article elle était ainsi rédigée "Le SFDO est composé d'un peu plus de 1000 membres"

Retour
Dernière mise à jour : 28/03/2019