Publié le 18/05/2024 par STERLINGOT Philippe

Christian Marc, ancien président de notre organisation professionnelle, nous a quittés

Christian Marc, ancien président de notre organisation professionnelle, nous a quittés

C’est avec une très grande tristesse que le Conseil d’administration du SFDO a appris le décès de Christian Marc.

Le conseil d’administration du SFDO auquel s’associe l’ensemble des membres, tient à exprimer sa profonde gratitude à Christian Marc pour son engagement exceptionnel au sein de l’Association Française de Défense de l'Ostéopathie (AFDO), dont il a été président pendant 6 ans (1989-1995), devenue à son initiative le Syndicat Français des Ostéopathes (SFDO). 

Christian était non seulement, par ses actions menées avec volonté et efficacité, l’un des plus anciens membres mais surtout l’un des très grands contributeurs à la reconnaissance de la profession et à l’amélioration des conditions d’exercice des ostéopathes exclusifs.

Avec son indéfectible ami Claude Durand, Christian a sillonné la France pour aller soutenir et défendre les nombreux ostéopathes poursuivis pour exercice illégal de la médecine. Ce combat judiciaire mené avec conviction, constance et compétence a constitué l’un des éléments déterminants de la reconnaissance de notre profession en 2002.

Christian s’est notamment investi sur le sujet des retraites et sur le projet d’une réglementation européenne de l’ostéopathie. Il a également fortement contribué à la professionnalisation du syndicat en menant le projet de la départementalisation de la représentation syndicale. Il a enfin initié l’ouverture de la formation à l’ostéopathie aux bacheliers, jusque-là réservée aux professionnels de santé.

N’ayant cessé son activité professionnelle que très récemment, Christian, à 87 ans, restait profondément passionné par la médecine ostéopathique.

Christian Marc a honoré les membres du SFDO d’une magnifique allocution à l’occasion de la célébration des 50 ans de notre syndicat, à La Rochelle en octobre dernier. Il est y revenu sur son parcours, sur l’histoire de l’ostéopathie et a rendu un vibrant hommage à toutes celles et tous ceux qui ont traversé les difficultés des procédures judiciaires avant 2002.

Il a conclu cette dernière apparition publique en alertant l’assemblée et la jeune génération d’ostéopathes sur les difficultés à venir et l’impérieuse nécessité de se défendre ensemble.

A sa famille et ses amis, nous adressons nos plus sincères condoléances et notre amitié.

Dernière mise à jour : 21/05/2024