Dépliants pour salle d'attenteOffre parrainage exclusive
Dépliants pour salle d'attente

Ils sont disponibles, commandez-les !

Offre parrainage exclusive

Adhérez dès maintenant au SFDO !

Publié le 27/06/2019 par le Conseil d'Administration

FIF PL : point sur la situation des ostéopathes au 30 avril 2019

FIF PL : point sur la situation des ostéopathes au 30 avril 2019

La formation continue des professionnels libéraux en 2019 a débuté en hausse sur les quatre premiers mois, tant au niveau du nombre de dossiers et des montants des engagements. Bien sûr ceci en est lien avec la hausse du nombre des effectifs des professions libérales (PL) et des tarifications des formations.

 

Le FIF PL qui suit à chaque instant les fonds à gérer des professions se satisfait de cette situation positive. Il n'y a pas pour le moment de situation critiques. Néanmois il reste bien sûr vigilant quant à la gestion des fonds de chacune des professions.

 

Voici le suivi des engagement du 01/01/2019 au 30/04/2019 pour les ostéopathes dans le fonds à gérer des ostéopathes, en additionnant les deux codes NAF de la profession  :

 

  • TOTAL DOTATIONS 2019 : 1 445 333,62€
  • MONTANT DES ENGAGEMENTS AU 30/04/2019 : 881 368,50 €
  • MONTANT DISPONIBLE AU 30/04/2019 : 563 965,12 €
  • NOMBRE DE DOSSIERS : 1 781
  • COÛT REEL DE LA FORMATION AU 30/04/2019 : 1 122 664,25 €

 

Ainsi, et sous le contrôle par les service du FIF PL, toutes les professions se portent bien au niveau de leur fonds à gérer. Il n'y a pas, à date, de risque de voir les plafonds revus à la baisse au cours de cette année 2019 et tous les engagements devraient bien être tenus.

 

Néanmoins, cette gestion d'une somme certes conséquente mais insuffisante du point de vue des effectifs nous obligent à respecter des critères de prise en charge qui peuvent être perçus comme infondés voire non pertinents si on ne regarde que sa situation personnelle. Cependant, dans la gestion des fonds prenant en compte l'ensemble des ostéopathes de France et cherchant à défendre notre profession dans le paysage de la santé nationale, toutes les attentes, toutes les demandes ne peuvent aboutir. Nous en sommes désolé mais la pérennité et la responsabilité vis à vis des autres professions nous oblige à une gestion précise du fait de la mutualisation dans le fonctionnement du FIF PL.

 

Bien sûr, selon le déroulement de l'année en cours et l'évaluation faite par le FIF PL, les critères seront analysées pour d'éventuelles ouvertures.

 

Une chose est sûre, bien que le SFDO soit le seul syndicat représentant les ostéopathes au FIF PL, les décision sont prises en toute impartialité et aucunement en se fondant sur l'appartenance syndicale d'un tel ou d'une telle à tel ou tel syndicat. Pour couper court à certaines rumeurs et autres idées reçues, les dossiers sont analysés, selon le programme, uniquement par la commission ostéopathie du FIF PL. 

 

En définitives, la gestion des fonds à gérer des ostéopathes se déroulent parfaitement en étroite collaboration avec les responsables du FIF PL. Notre profession n'est pas en danger, mais la pression démographique ostéopathique, le nombre de formations et les fonds allouer oblige à une "vigilance régulière."

 

Retour
Dernière mise à jour : 03/07/2019