L'ostéopathie une médecine complémentaire reconnue

"L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé ".

  • Mise à jour le Mardi, 09 Décembre 2014 16:01

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est définie par le Référentiel Métier Ostéopathe® : "L’ostéopathie consiste, dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer et traiter manuellement les dysfonctions de la mobilité des tissus du corps humain susceptibles d’en altérer l’état de santé".

L’ostéopathie connaît une démarche dite «  systémique », elle prend en compte les interdépendances des différents éléments et systèmes constitutifs du corps humain (anatomiques, physiologiques), mais aussi des facteurs environnementaux.

Gestes ostéopathiques appropriées…

Il existe une grande diversité de techniques manuelles toujours adaptées et non traumatisantes. Les mains, expression et prolongement des connaissances médicales de l’ostéopathe, rétablissent un équilibre corporel par des gestes appropriés. Cette restauration de la mobilité stimule vos mécanismes d’autorégulation afin de vous permettre de retrouver votre équilibre, de favoriser son pouvoir d’auto guérison et de retrouver sa santé.

Historique

Andrew Taylor StillLe père de l’ostéopathie, Andrew Taylor Still était le premier médecin à comprendre les interrelations entre les systèmes du corps.

En 1874, il rompt avec la médecine traditionnelle de son époque, puise dans la médecine grecque, égyptienne, indienne et se rend compte que l’équilibre de la santé passe par l’équilibre du squelette.

En 1900, un de ses disciples, William G. SUTHERLAND (1872-1954), diplômé de la première école américaine d’Ostéopathie, découvre l’Ostéopathie crânienne.

Andrew Taylor STILL enseigne l’Ostéopathie et crée la première école à KIRSKVILLE, petite ville du Missouri, puis John M. LITTLEJOHN, son élève qui a fondé celle de CHICAGO, ouvre en 1918, à LONDRES, la British School Of Osteopathy.

Ce n'est qu'en 1950 qu'un Ostéopathe français de formation anglaise Paul Gény, fonda la première École Française d'Ostéopathie qui dès sa création connut un succès important.

.