2007 : les décrets d’application de la loi reconnaissant l'ostéopathie

 

L’article 75 renvoyant à plusieurs décrets afin d’être mis en application, notre organisation professionnelle, nouvellement renommée et bénéficiant d’une légitimité officielle depuis l’enquête en représentativité initiée par le Gouvernement en octobre 2002, participa à l’ensemble des concertations menées par le Pr. Guy Nicolas puis par le Pr. Bertrand Ludes dès 2003 et visant à définir les conditions d’exercice et de formation des ostéopathes.

Un groupe de travail fut constitué avec les partenaires du SFDO afin de proposer des contributions qualitatives et abouties à la commission de concertation officielle. Ses travaux s’achevèrent en 2004 et n’aboutirent pas à la publication des décrets attendus, en raison de fortes résistances politiques et médicales.

Après plusieurs années d’atermoiements au cours desquelles le SFDO mena une intense campagne de lobbying, les décrets furent publiés le 25 mars 2007, peu de temps avant la fin du mandat de M. Chirac.

La revendication prioritaire – l’accès libre des patients à l’ostéopathie – fut satisfaite, au prix malheureusement d’un encadrement très insuffisant de la formation d'ostéopathe, qui aboutit à l’agrément par l’État d’un nombre très important d’établissements de formation de qualité médiocre.